fermer la fenêtre

UNE NOUVELLE PRESIDENCE AU CENTRE INTERNATIONAL D’ART ET DU PAYSAGE

Le Conseil d’administration de l’association du Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière qui s’est réuni jeudi 14 septembre 2017 a élu à l’unanimité une nouvelle Présidente pour 3 ans :

Sophie Bertrand, architecte d.p.l.g. à Eymoutiers,

membre du Conseil d’Administration au centre d’art depuis mai 2016.

Sophie Bertrand est la première femme et la première personnalité sans mandat politique à accéder à la présidence de l’association du Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière depuis sa création en 1987.

Native de Peyrat-le-Château, Haute-Vienne,  Sophie Bertrand, enfant, a pu observer Pierre Digan, sculptant Le berger de Saint-Genest dans la cour de l’école primaire. Cette œuvre fait partie des premières sculptures exposées sur l’île de Vassivière dans le cadre du symposium « L’île aux pierres » de 1983. Cette expérience reste un exemple de l’art allant tout d’abord au-devant du public et permettant aussi au public la découverte de l’île, lieu de création.

A l’École d’Architecture de Clermont-Ferrand, elle suit les cours de projet de Xavier Fabre* et travaillera comme chef de projet dans l’agence Fabre/Speller de 2002 à 2010. En 2010, elle s’installe à Eymoutiers, et crée en association avec Magdeleine Lounis, les Ateliers d’Architecture Lounis & Bertrand.

Élue en 2013 à l’ordre des architectes du Limousin, elle est actuellement co-présidente de la Maison d’Architecture du Limousin. Elle se familiarise aux enjeux de la région Nouvelle-Aqutaine à travers le rapprochement des Maisons de l’architecture de Bordeaux, Pau et Poitiers.

En tant que Présidente du Centre international d’art et du paysage, Sophie Bertrand s’attachera à travailler avec les autres membres du bureau. Elle sera un appui à l’équipe et portera un regard extérieur sur la programmation. Elle souhaite accompagner le centre d’art dans une valorisation de son histoire et l’accès à de nouveaux publics, notamment scolaires, en lien avec l’architecture.

L’État, representé par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) et la Région Nouvelle-Aquitaine se réjouissent que la nouvelle présidence soit une personnalité locale. Ils ré-affirment leur souhait de continuer à soutenir le Centre international d’art et du paysage et saluent cette nouvelle  ouverture à la société civile.

* Le bâtiment du Centre international d’art et du paysage a été conçu en 1987-1988 par les architectes Aldo Rossi (1931-1997) et Xavier Fabre.

Nouvelle présidence au Centre d'art